VTC uber

VTC et UBER : fais gaffe à ta note !

Mon expérience en tant que chauffeur m’a amené à me poser la question de la qualité de ma prestation. En effet, le service VTC UBER utilise un système de notation croisé permettant d’évaluer les chauffeurs et les clients.

Pourquoi faut-il avoir une bonne note ? Parce qu’en dessous de 4.5, UBER peut vous « éjecter » de sa plateforme après plusieurs somations/avertissements et/mais sans dire au revoir ☺.
Pour éviter cette expérience douloureuse, il est préférable de s’armer de la stratégie la plus efficace pour obtenir une note supérieure à 4,5 et la conserver.

UBER a défini des règles fondamentales à respecter : http://www.chauffeur-uber.fr/faq/les-regles-fondamentales/vtc/

En plus de ces règles, j’ai recensé pour vous l’ensemble des astuces que j’applique dans mon quotidien pour maintenir une note UBER entre 4,8 et 4,9.

1 – La relation client


La satisfaction client est l’épine dorsale de votre stratégie. Vous devez comprendre les clients et modifier rapidement votre communication selon les cas de figure.
Pour ce faire, voici des règles simples à appliquer :
– Faciliter l’accès au véhicule pour le client (ouvrir la porte, ranger les bagages,…). Fermer la porte uniquement quand le passager est correctement installé,
– Synchroniser le rythme de votre voix avec celui de votre client. S’il parle vite, parlez comme lui ; s’il parle doucement, diminuer votre débit. Avoir un ton jovial et agréable,
– Observer votre client pour détecter des indices sur son état d’esprit (expressions faciales, pensif,…). En fonction, vous pourrez proposer des services : d’allumer la radio ou mettre de la musique, discuter, proposer des friandises, … Attention à ne pas être insistant.

« Pour avoir 4,9 sur UBER, il faut être de bonne HUMEUR ! » tweet ça

2 – L’environnement & le déroulement de la course


Votre véhicule est votre ambassadeur, il est recommandé de le préparer avec des bouteilles d’eau, des mouchoirs et des friandises.
L’expérience olfactive et auditive est également importante, il convient de la rendre neutre (volume de la radio le plus bas possible et odeur « neutre » dans le véhicule.
– Votre tenue est à soigner pour impressionner positivement le client.
– Valider l’identité du client (nom et prénom) et l’adresse de destination avant de débuter la course. Bien connaître Paris et la petite couronne est essentiel. Cependant une application comme Waze pourra vous faciliter la vie,
– Veiller à s’arrêter précisément à l’adresse de destination et demander une validation du client.

En résumé
– Bien garder en tête que l’activité de VTC a le vent en poupe car elle se différencie des taxis par sa qualité de services. Ainsi, il est recommandé de veiller à un niveau de qualité des prestations très élevé.
– Mesurer via les rapports VTC sur UBER, l’évolution de votre notation au fil des semaines.
– Eviter les mauvais clients : un client avec une mauvaise note sur UBER est à éviter. En effet, si les autres chauffeurs l’ont mal noté, c’est surement pour une/de bonne(s) raison(s). De plus, il est fort probable qu’il vous donne une mauvaise note sans raison valable.

Pour plus d’informations, Upmojo vous recommande d’assister à l’atelier « Ma note UBER est au top »

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT NOUS

Vous pouvez nous envoyer un email et nous vous recontacterons.

En cours d’envoi

©2019 KANKA MEDIA Tous droits résérvés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?